Le vendredi c’est librairie : La magie du rangement de Marie Kondo

Ce livre m’a fait un bien fou ! Ce mois de juin a été difficile et je n’arrivais pas à lire Les mémoires d’Hadrien ou Les Pensées de Pascal comme je suis censée le faire pour préparer l’agrégation. Je me suis donc plongée dans cet ouvrage qui a déjà été vendu à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde, et je comprends ce succès international !la_magie_du_rangement

Voici le début de l’avant-propos :

  Vous est-il déjà arrivé de vous évertuer à ranger votre maison ou votre bureau pour vous apercevoir très vite que le désordre régnait de nouveau ? Si la réponse est « oui », laissez-moi vous révéler mon secret en matière de rangement. Ce livre résume ma méthode pour mettre de l’ordre dans votre intérieur d’une manière qui va vous changer la vie. Impossible ? C’est ce que les gens disent souvent et ce n’est guère étonnant, puisque presque tout le monde a déjà subi un « effet rebond » au moins une fois, sinon à de nombreuses reprises, après avoir rangé son logis.

La méthode KonMari est simple, pertinente et efficace pour bannir à jamais le fouillis. Commencez par vous débarrasser des choses inutiles, puis organisez bien votre espace, une bonne fois pour toutes. Si vous adaptez cette stratégie, le désordre ne fera jamais son retour.

Le chapitre sur les vêtements m’a particulièrement intéressée puisque je procède régulièrement à des tris, et j’étais ravie de constater que j’avais la bonne méthode. Il faut tout mettre au sol et procéder dans un certain ordre pour être le plus efficace possible :

- Vêtements qui se suspendent (vestes, manteaux, tailleurs…)

- Chaussettes

- Sous-vêtements

- Sacs à mains

- Accessoires (écharpes, foulards…)

- Vêtements pour des occasions bien précises (mariage, maillots de bain…)

- Chaussures

En général les clients de Marie Kondo (car elle se déplace à domicile ) vident les 2/3 de leur armoire !

S’il y a une seule phrase à retenir, c’est la question clé à se poser pour chaque vêtement et pour chaque objet : « Est-ce qu’il m’apporte de la joie ? «  Si la réponse est non, il faut s’en séparer.

Cela parait assez étrange énoncé ainsi, mais faites le test : vous saurez tout de suite si un vêtement vous apporte de la joie. Si vous hésitez vraiment, créez un tas de « peut-être » et revenez-y à la fin de votre tri. Vous verrez que vous n’en garderez pas beaucoup.

Une méthode m’a interpellée : Marie Kondo conseille de ranger les vêtements à la verticale. Au lieu de faire des piles qui écrasent et froissent les pièces du dessous, il faut prendre une boîte pas trop haute et y placer les vêtements à la verticale en les roulant sur eux-mêmes. Je le fais pour mes affaires de sport, mais je ne me suis pas encore lancée pour mes gilets, pulls et t-shirts. Je ne suis pas vraiment convaincue, à voir.

Mais sa méthode globale est ultra efficace, votre armoire est parfaitement rangée puisqu’elle respire à nouveau et vous aurez le sourire quand vous l’ouvrirez puisqu’elle ne contiendra que des pièces qui vous apportent de la joie !

Ce livre permet de s’alléger de tout. Et sa méthode est tellement simple : inutile d’acheter des rangements spécifiques, de simples boîtes à chaussures suffisent. Mais il ne faut avoir que deux choses en tête : se délester et ne garder que ce qui nous met en joie.

Parfois Marie Kondo va trop loin à mes yeux, notamment quand elle explique qu’il faut plier les chaussettes au lieu de les mettre en boule pour ne pas leur faire de mal, qu’il faut saluer sa maison chaque jour ou qu’il faut remercier ses affaires :

Je pousse mes clients à dire « Merci de me donner chaud toute la journée » quand ils suspendent leurs vêtements une fois de retour chez eux . Je suggère aussi aux femmes de dire : « Merci de me rendre jolie » lorsqu’elles rangent leurs accessoires. Et quand elles mettent leur sac à main dans le placard, je leur conseille de dire : « C’est grâce à toi que j’ai ou en faire autant aujourd’hui ».

Néanmoins c’est un livre que je recommande à tout le monde tant il permet de se sentir mieux. Les effets sont impressionnants : je n’ai par exemple pas du tout envie de faire les soldes car je me rends compte que je n’ai besoin de rien. J’ai fait du vide, ce n’est pas pour remplir mes placards inutilement de pièces qui n’ont pour seul intérêt que d’être moins chères ! D’ailleurs il faut que je mette en vente sur mon vide-dressing les sacs à main dont j’ai décidé de me séparer ;-)

Prochaine étape : m’attaquer aux photos que je stocke dans des boîtes depuis des années. Marie Kondo nous incite à jeter ce qui ne nous parle pas (les églises et monuments photographiés lors d’un voyage scolaire par exemple) et à mettre celles qu’on veut garder dans un album pour vraiment en profiter.

Alors : tentées vous aussi ?

Voir aussi:

Coin lecture : Laurent Gounelle, Le jour où j'ai appris à vivreLe vendredi c'est librairie : Tempête de J.M.G. Le ClézioLe vendredi c'est librairie : Et je danse, aussi de A-L Bondoux et J-C Mourlevat

wallpaper-1019588
Marrakech ou Paris ?! Ma longue robe jaune
wallpaper-1019588
Un si grand soleil : Mélanie Maudran présente Claire Estrela
wallpaper-1019588
Les rituels ancestraux japonais au service de votre beauté avec BIJIN
wallpaper-1019588
Comment bien hydrater sa peau ?
wallpaper-1019588
Film Documentaire Daniel Darc – Pieces of my life
wallpaper-1019588
Retour de vacances
wallpaper-1019588
Le Festival Lollapalooza
wallpaper-1019588
PLUS BELLE LA VIE : oups Nathan et Gustave, fesses à l’air dans l’épisode 3839