Les vernis à ongles sont-ils dangereux pour nous ?

C‘est en juillet que ma prise de conscience a eu lieu et que j’ai arrêté, du jour au lendemain, à mettre de vernis à ongles. Moi, qui ne sortais jamais sans des mains manucurées, j’ai arrêté. J’ai assumé (difficilement, il faut l’avouer) mes ongles jaunis et j’ai cherché des solutions (vous pouvez lire mes solutions dans cet article) pour les déjaunir. Mais pourquoi ne direz-vous ? Et bien, j’ai réalisé que les vernis à ongles sont dangereux. Et pour répondre aux questions de mon article, j’ai questionné Michel Knittel, Responsable Presse et expert en cosmétique naturel.

stop-aux-vernis-a-ongles

Pourquoi les vernis à ongles sont dangereux pour la santé ?

Les formules sont directement dérivées de celles utilisées pour les peintures. Nous sommes donc dans le royaume de la chimie pure, avec une grosse différence : si nombre de peintures ne sont pas destinées à subir des coups ou des frottements, ce n’est pas le cas des vernis à ongles, dont la formule doit être encore plus sophistiquée… et donc contenir encore plus de chimie. Et plus il y a de chimie, plus le risque de voir employer des composants douteux voire nocifs est grand.

Ainsi, les vernis à ongles recèlent des produits toxiques, de perturbateurs endocriniens, d’allergisants voire cancérigènes.

Quels sont les ingrédients dangereux dans les vernis à ongles ?

Voici une petite liste regroupant les six ingrédients principaux à éviter. N’oubliez pas que l’information, c’est le pouvoir. Alors, c’est le moment de retenir ces 6 noms puis d’aller sur le site La vérité sur les cosmétiques pour analyser les étiquettes de vos vernis à ongles.

  • Formaldéhyde (et résine de formaldéhyde)
    C’est le plus dangereux. Il fait partie des composés organiques volatils (COV), irritants et polluants, un grand nombre étant soupçonné d’être cancérigène. L’inhalation du formaldéhyde provoque des irritations des yeux, du nez, de la gorge et des poumons. Le formaldéhyde a été reclassé cancérigène pour l’homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) en 2004 (avant, il n’était que « cancérogène probable »).
  • Toluène
    C’est également un COV. L’inhalation du toluène peut irriter les yeux, la gorge et les poumons. Il est classé par l’Union Européenne (« 29e Adaptation au Progrès Technique) comme « substance préoccupante pour la fertilité dans l’espèce humaine et/ou substance préoccupante pour l’homme en raison d’effets toxiques possibles sur le développement ».
  • Dibutyl phtalate (DBT)
    Il est fortement suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Rappelons qu’un pertubateur endocrinien est une molécule qui imite, bloque ou modifie l’action d’une hormone, perturbant ainsi le fonctionnement normal de notre organisme. Ils sont associés à toutes les maladies chroniques modernes en pleine expansion : cancers hormono-dépendants, syndrome métabolique, troubles neuro-comportementaux, atteintes à la fertilité et l’appareil de reproduction.
  • Camphre
    Il peut provoquer des réactions secondaires (irritations, rougeurs, problèmes respiratoires…).
  • Xylène
    Il est irritant, pouvant provoquer des maux de tête et des problèmes neurologiques.
  • Colophane
    C’est un allergène bien connu, qui peut provoquer eczéma, asthme et même dermatose en cas de contact prolongé. Et il peut être irritant pour la peau et les voies respiratoires.

Quels sont les solutions possibles ?

Dans l’immédiat, il faut donc faire confiance aux marques qui ont réellement « fait le ménage » dans la composition de leurs vernis à ongles. Elles proposent des vernis dits « 3 free », « 4 free », « 5 free », etc. (jusqu’à « 8 free »), en supprimant l’ensemble des composants les plus douteux (mais qui ne sont pas pour autant 100% sans danger). J’ai repéré quelques marques proposant des vernis à ongles plus « naturels » : Scotch Naturals, Santé Naturkosmetik, Kure Bazaar, Boho Green cosmétique, Couleur Caramel, Lily Lolo et Avril.

Toutefois, l’application de vernis ne doit pas être récurrente. Il faut laisser respirer vos ongles pendant plusieurs jours entre chaque pose de vernis. De plus, il ne faut pas oublier de toujours appliquer le vernis dans une pièce bien aérée.

Alors les filles, êtes-vous toujours adepte de vernis à ongles maintenant ? 

Besos !


wallpaper-1019588
Comment bien choisir son sac ?
wallpaper-1019588
Les rituels ancestraux japonais au service de votre beauté avec BIJIN
wallpaper-1019588
Les rituels ancestraux japonais au service de votre beauté avec BIJIN
wallpaper-1019588
Comment bien choisir son sac ?
wallpaper-1019588
CUISINE : Les Nouveautés de la Boutique JEAN MARTIN : LE PETIT EPEAUTRE
wallpaper-1019588
Tendance sacs à dos
wallpaper-1019588
Melitta, 111 de bonheur
wallpaper-1019588
DEMAIN NOUS APPARTIENT : chérie, j’ai rétréci Bart