(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau

Bienvenue dans la somptueuse salle de bal du Château de Fontainebleau. Feutré mais grandiose, tout de orangé et de lumières tamisées, ce lieu exceptionnel raconte et explore l'histoire d'une obsession royale : le pouvoir. " Rois du Monde " à découvrir jusqu'au 8 octobre !

C'est une grande première ! Vincent Droguet, le directeur du patrimoine et des collections du château de Fontainebleau, a puisé dans l'immensité de la collection d'objets d'art Al Thani pour illustrer, avec les précieux conseils d'Amin Jaffer, toutes les symboliques du pouvoir depuis l'apparition de cette attribution royale...

Le point de vue historique est large. Le cheminement chronologique, visible à travers des œuvres classées par thèmes. Des oeuvres ? Oui ! Mais " seulement " au nombre de soixante-trois ! Et pour cause : elles ont chacune été sélectionnées de manière très pointue et très précise. Toutes sont riches de symboles et de sens cachés. Toutes racontent une histoire, une liaison, un enjeu, une relation, un événement... La moindre petite pièce d'or se transforme en reliques sacrées.

Ces rares objets sont mis (plus ou moins) en valeur dans des vitrines pensées par le scénographe François-Joseph Graf (Agence Graf) comme une excroissance des lambris où sont présentés des trésors de civilisation.

L'exposition " Rois du Monde " débute par un robuste colosse de Ramses II symbolisant la fonction du pouvoir royal liée d'emblée au sacré et à l'écriture (les hiéroglyphes). On découvre ensuite une stèle funéraire, d'une dimension incroyable, représentant une prêtresse qui tient un épi de blé et qui a gardé tous ses ornements. On admire ensuite ce bouquetin (ibex), pièce votive destinée à se trouver à l'entrée d'un temple (pour l'anecdote : les cornes de cet animal sont amovibles. Une découverte faite par Vincent Droguet lors du déménagement ! Il pensait alors s'être trompé d'objet !!!).

Abordant le thème du roi héros / roi chasseur (le roi nourricier de ses peuples qui doit d'abord accumuler des richesses de métaux précieux), l'exposition " Rois du Monde " nous ouvre les portes de la monarchie gréco-romaine avec une pièce de monnaie ou médaille représentant Alexandre le Grand. On comprend alors que ce si petit objet relève du domaine de la distinction et est un signe d'attachement au chef...

L'époque médiévale s'illustre à travers le thème de l'aigle et aussi par le reliquaire de la dent de saint Jean Baptiste offerte par saint Louis à Guy de Montfort. Le Roi s'impose comme celui qui redistribue ses richesses à ses féodaux.

On poursuit notre voyage dans le temps et dans l'espace en admirant également l'écriture calligraphiée et magnifiée dans les missives diplomatiques échangées entre un sultan ottoman et Louis XIV. On observe les miniatures à la gloire des souverains et le triomphe du minuscule très en vogue au XVIIIème siècle. Impossible de rester de marbre face à cette pendule-obélisque du prince Charles-Alexandre de Lorraine, un objet d'une grande virtuosité, témoignant du savoir-faire des orfèvres et de la richesse du souverain (qui, pourtant, n'exerce plus aucune influence diplomatique ou politique ....). Ces objets sont-ils des consolations ???

Pourquoi on aime ? Parce que cette courte exposition renoue avec la tradition ancestrale du Château de Fontainebleau comme lieu d'accueil des trésors artistiques et d'objets précieux des rois qui cultivaient l'art des cabinets des curiosités (François Ier en chef de file...). " Rois du Monde " est ainsi l'occasion de retrouver cette tradition du trésor amassé au château.

Un coup de coeur ? Pour le caractère prométhéen des œuvres quand les souverains se les approprient. Cette exposition " Rois du Monde " nous fait vibrer et ressentir les enjeux qui se trament derrière ces trésors. Les souverains tirent des joyaux de la terre des richesses telles que l'ambre, l'or, le cristal de roche, le diamants et l'améthyste. Une mention spéciale pour les productions exceptionnelles réalisées en porcelaine de Sèvres pour Catherine de Russie, pour la broche d'émeraude et pour le saphir diadème " Fleur de Lys " ayant appartenu à Joséphine de Beauharnais (Maison Petochi)... Un feu d'artifice de joyaux qui conclue l'exposition de la plus belle des façons !

(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau(Expo) « Rois du Monde » au Château de Fontainebleau

wallpaper-1019588
Cuba : La Havana (mes adresses)
wallpaper-1019588
COURT MÉTRAGE : « Ames sœurs » de Pierre Deladonchamps
wallpaper-1019588
Le Sarouel, le pantalon ethnique par excellence
wallpaper-1019588
Choisir la bonne montre en fonction de son style
wallpaper-1019588
Un T-Rex à Paris, l’Expo épatante ! C’était comment, alors ?
wallpaper-1019588
Grossesse : Bilan du premier trimestre
wallpaper-1019588
UN SI GRAND SOLEIL : un ado en chemise camouflage dans l’épisode 57
wallpaper-1019588
La robe parfaite