Histoire de mes dents : la réflexion. Épisode 2.

Voici la suite de mes aventures dentaires. Je finissais le premier article en vous disant que je pensais tous les jours à mes dents mal alignées. Ce n’est pas un complexe handicapant, mais cela m’a empêchée de faire certaines choses.

I Pourquoi ai-je décidé de me lancer ?

Ces dents ne sont pas un gros complexe, mais elles m’ont limitée dans mes projets, notamment pour les vidéos.

En 2013 j’avais fait des vidéos de tutoriel beauté. À chaque fois que je parlais je faisais une fixation sur mes dents, et ça m’a arrêtée dans mon élan.

De même, je n’osais pas parler face à l’écran sur Instagram. Je me suis finalement lancée en 2020, avec des vidéos lecture. Puis je me suis mise à faire des « lives » un dimanche sur deux. J’ai réussi à m’émanciper sur bien des points et j’en suis ravie.

Néanmoins, dès que je visionnais l’une de mes vidéos, je ne voyais que mes dents du bas désordonnées. 

II Les gouttières de réalignement

En 2018, je déjeunais avec une copine qui m’a raconté son expérience avec ces gouttières. Elle venait de finir le traitement,  que je ne connaissais pas du tout. Cela me faisait rêver car je voyais ses dents bien alignées. Cependant, elle m’a dit que c’était très contraignant, très onéreux, et qu’elle ne m’incitait pas à le faire si je n’étais pas sûre de moi.

Quelque temps après, j’ai déjeuné avec une autre copine qui a tenu exactement les mêmes propos. 

J’ai ensuite abordé le sujet avec mon mari qui a halluciné devant le prix annoncé par ces copines (5000 euros) et qui m’a dit que je n’en avais vraiment pas besoin.

Je me suis donc laissé convaincre sans difficulté, car je n’étais tout simplement pas prête.

III Le déclic

Pendant la grossesse, les dents peuvent bouger. C’est ce qui s’est produit pour moi à chaque fois. Rien de très visible, mais je sentais que ça bougeait. Maintenant que ma dernière grossesse est passée, je peux me lancer dans un réalignement sans craindre de voir tout ce travail disparaître.

Pendant mon congé maternité, j’y ai réfléchi. Le moment aurait été idéal car je ne travaillais pas et ne voyais presque personne.

Il fallait d’abord que je me fasse poser un implant car j’avais eu un abcès au début de ma grossesse. L’extraction d’une dent a été nécessaire.

En faisant de brèves recherches, j’avais cru comprendre qu’il fallait d’abord poser l’implant avant de se lancer dans l’orthodontie.

Puis deux déclics ont eu lieu :

  1. J’ai d’abord vu ma copine Constance déclarer qu’elle se lançait dans ce projet. Un sacrifice financier mûrement réfléchi car c’était un véritable complexe chez elle. Elle aussi avait eu un traitement orthodontique à l’adolescence, qui n’avait servi à rien.
  2. Puis j’ai vu la story de Camillead, une dentiste que je suis sur Instagram. Elle a montré les dizaines de boîtes contenant les gouttières de ses patients. Elle a ajouté

Avec le port du masque, plein de personnes se lancent dans les gouttières, et ça c’est cool !

Cette phrase a été un déclencheur pour moi.

J’ai contacté Constance et Camille à ce sujet, toutes les deux m’ont dit qu’il était mieux de poser un implant après les gouttières. Plus d’excuses : je pouvais me lancer.

IV Rendez-vous avec ma dentiste

Au mois de mai, j’ai pris rendez-vous avec ma dentiste car j’avais une sensibilité dentaire. Elle l’a traitée, puis je lui ai posé mes questions au sujet de l’implant et des gouttières. J’avais déjà pris un prospectus chez elle à ce sujet, je savais qu’elle en proposait.

Elle m’a alors dit que c’était tout à fait possible dans mon cas, et que nous pourrions faire l’implant en parallèle. Puis elle a sorti l’argument clé : elle m’a montré ses propres aligneurs. Une dent la complexait car elle ressortait un peu. Elle s’est donc lancée dans l’aventure pour plusieurs mois et est ravie de sa décision. Cela m’a encore plus incitée à le faire !

Un enthousiasme incroyable s’est alors emparé de moi : j’étais prête à me lancer dans cette aventure.

J’ai donc pris un rendez-vous un mois plus tard pour la prise d’empreintes et la radio panoramique.

Je vous dis à très bientôt, pour le récit du début de l’aventure !

Voir aussi:

Harmonic Swing par KikoSéance relooking beautéJ'ai testé : le massage Kha Bao au Nailsparis

L’article Histoire de mes dents : la réflexion. Épisode 2. est apparu en premier sur Une parenthèse mode.


wallpaper-1019588
DEMAIN NOUS APPARTIENT : la chemise à imprimé cachemire d’Alma dans l’épisode 1021
wallpaper-1019588
DEMAIN NOUS APPARTIENT : le t-shirt rayé de jack dans l’épisode 1021
wallpaper-1019588
Shopping : trois vestes en cuir homme pour l’automne/hiver 2021-22
wallpaper-1019588
DEMAIN NOUS APPARTIENT : la blouse avec tête de mort de Mona dans l’épisode 1020