Les petits problèmes de voiture à ne surtout pas négliger

Une voiture, c’est tout un ensemble de composants susceptibles, chacun, de connaître des dommages en cours d’usage. En pareils cas, le véhicule ne saurait être rassurant. Il y a notamment des parties, pièces et systèmes de la voiture dont les dysfonctionnements doivent être prévenus ou réparés assez rapidement. Le présent article aborde les points auxquels il faut veiller pour relever, éviter ou réparer de petits problèmes qui ont souvent de grandes conséquences.

Contrôlez le niveau et la couleur de l’huile moteur

L’huile assure la lubrification du moteur, garantissant son fonctionnement normal. Lorsque le fluide est insuffisant et/ou rempli d’impuretés, le moteur en pâtit. Ce dernier subit en effet des problèmes comme le grippage, voire la cassure. Il est essentiel de contrôler le niveau et la couleur de l’huile moteur pour vous assurer que tout va bien. Pour savoir si le fluide est au bon niveau, stationnez le véhicule sur un sol plat. La vérification doit se faire lorsque le moteur est froid.

Pensez donc à le faire avant d’utiliser votre voiture ou au moins une dizaine de minutes après une section de conduite. Relevez le capot et maintenez l’écart avec la tige de support. Identifiez l’emplacement de la jauge à huile. Cette dernière se trouve à l’avant du moteur. La jauge se reconnaît à son embout en forme d’anneau, de couleur jaune la plupart du temps. Retirez-la et nettoyez-la avec un chiffon avant de l’insérer dans le tube contenant l’huile pour enfin la retirer.

L’huile doit atteindre le repère minimal qui prouve qu’il y en a suffisamment pour faire fonctionner correctement le moteur. Si tel n’est pas le cas, il vous faudra faire un ajout d’huile ou procéder à une vidange en fonction de la couleur du fluide. L’huile moteur a une couleur ambrée et est translucide en début d’usage. À mesure que le moteur est sollicité, l’huile voit sa couleur s’assombrir. Si l’échantillon d’huile sur la jauge est noir, il est alors temps d’effectuer une vidange.

Faites régulièrement l’inspection du pare-brise

Le pare-brise est l’un des composants d’une voiture qui doivent être en bon état en tout temps. Il joue un rôle important dans la sécurité du conducteur et des passagers, dont celui qui est au côté du conducteur notamment. C’est la raison pour laquelle la conduite d’une voiture avec un pare-brise abîmé expose le conducteur à une contravention de 4e classe. L’inspection de cette partie de votre véhicule vous permettra de détecter les petits impacts et fissures.

Vous pourrez ainsi faire réparer votre pare-brise à peu de frais. Vous éviterez alors les risques sécuritaires concernant le pilotage d’une voiture avec un pare-brise fragilisé. Si vous avez eu un choc avec un autre véhicule, ayez le réflexe de vérifier l’état du pare-brise. Il en va de même si vous cognez un pan de mur, un poteau ou un arbre lors de manœuvres de stationnement. Parfois, le pare-brise subit des coups dans des situations banales.

inspection pare-brise

Pensez également à inspecter votre pare-brise après avoir récupéré votre voiture garée sous un arbre. Un fruit à coque, même de toute petite taille, peut causer des dégâts sur un pare-brise. Dès que vous remarquez une fissure ou un éclat sur la vitre, rendez-vous chez votre garagiste. Selon la gravité de l’impact, le remplacement du pare-brise peut s’imposer.

Vérifiez l’état de gonflement de chaque pneu

Les pneus soutiennent le poids de la voiture. Leur état influe automatiquement sur les mouvements de l’engin. Vous ne pouvez pas aller loin avec un véhicule dont les pneus manquent d’air. Assurez-vous que chaque pneu est gonflé conformément aux recommandations du constructeur automobile. La valeur de la pression d’air que doit contenir le pneu est indiquée en PSI (Pound-force/Square Inch). Vous la trouverez dans le manuel du propriétaire ou sur le montant de la porte côté conducteur.

Le PSI varie selon qu’il s’agit d’un pneu arrière ou d’un pneu avant. Veuillez vérifier la pression de chaque pneu à l’aide d’un manomètre. Retirez alors le bouchon de la valve du pneu. Posez l’appareil sur la tige de la valve. Puis exercez une pression sur le dispositif jusqu’à faire cesser le sifflement qui se ferait entendre dès le début de l’opération.

Si vous vous servez d’un manomètre régulier, la pression de l’air doit faire apparaître une petite barre. La jauge numérique vous affichera les données relatives au PSI du pneu. Faites la même opération pour les quatre pneus, sans oublier la roue de secours si vous en avez une. Si ces derniers ne sont pas gonflés comme le recommande le fabricant, ajoutez de la pression jusqu’à atteindre la mesure normale. Par ailleurs, pour savoir quand changer des pneus, n’hésitez pas à vous informer à ce propos auprès de votre garagiste.

Assurez-vous que les phares fonctionnent normalement

Les phares sont d’une utilité capitale lors de la conduite la nuit, sous la pluie ou dans le brouillard. Si vous n’avez pas l’habitude de rouler avec votre voiture dans ces conditions, il se peut que vous ne prêtiez pas grande attention à ces dispositifs. Vous pourriez alors remarquer au moment opportun qu’ils connaissent un dysfonctionnement. Nous vous recommandons de vérifier le fonctionnement de tous les feux de votre voiture de façon régulière.

Veillez à utiliser les ampoules nécessaires pour avoir une luminosité suffisante sur la route. Faites le choix de vos sources de lumière en fonction de la technologie utilisée. Oubliez les traditionnelles ampoules halogènes parce qu’il y a mieux sur le marché. Optez pour des ampoules de technologie LED ou Xénon. Avec des feux dotés de ces types d’ampoules, vous pouvez bénéficier d’un éclairage optimal dans n’importe quelle condition. Faites usage de phares antibrouillard pour circuler en toute sécurité lorsque la visibilité est très basse.

Inspectez la boîte de vitesses et la transmission

L’ensemble composé de la boîte de vitesses et de la transmission nécessite des contrôles fréquents. Cela permet de maintenir le système en bon état, le plus longtemps possible. Il faut souligner que le fonctionnement de la boîte de vitesse est influencé par celui de la transmission. L’insuffisance d’huile de transmission peut, par exemple, entraîner des dysfonctionnements au niveau de la boîte de vitesses. Contrairement à l’huile moteur, le niveau et l’état de l’huile de transmission sont à vérifier à chaud.

Conduisez votre voiture sur 10 km au moins avant de procéder à la vérification. Consultez le manuel d’utilisation pour identifier le réservoir du liquide de transmission. Puis, faites sortir la jauge du réservoir et essuyez-la. Remettez la jauge dans le réservoir et retirez-la encore une fois pour évaluer la quantité et l’aspect du fluide disponible. Si le niveau minimal n’est pas marqué, vous devez ajouter de l’huile. S’il y a des résidus sur la jauge, cela signifierait que le système est endommagé. L’intervention d’un spécialiste sera dans ce cas nécessaire.

The post Les petits problèmes de voiture à ne surtout pas négliger first appeared on Le Blog de Monsieur.

wallpaper-1019588
ÉLITE : Patrick’s beige cardigan in S6E05
wallpaper-1019588
WEDNESDAY : Enid’s floral skirt in S1E01
wallpaper-1019588
WEDNESDAY : Wednesday’s uniform in Season 1
wallpaper-1019588
IDÉE CADEAU : La montre de Noël