César 2015 – Abécédaire (in)élégant


Alors que les cérémonies de cinéma ou de musique version américaine se résument souvent à une réunion de meringues sur Tapis Rouge, voir de meringues mal cuites comme nous avons pu le voir il y a peu avec les Grammy Awards 2015, quel plaisir de retrouver Théâtre du Châtelet à Paris, le cinéma français, dans sa diversité, sa culture, son engagement, son élégance, son panache, pour une soirée exceptionnelle célébrant les 40 ans des César. De merveilleux moments de cinéma mais aussi de musique, notamment le très beau duo de M à la guitare et d’Ibrahim Malouf bluffant de talent dans un solo de trompette ou l’émouvant hommage au réalisateur Alain Resnais interprété par Pierre Arditti, Lambert Wilson et Sandrine Kiberlain, délicat medley des plus belles œuvres du compagnon de Sabine Azéma, en larme ce soir là. Sans oublier aussi quelques très beaux moments de mode  
C. comme Cécile Cassel
Glamourissime et sculpturale, en robe longueur genoux de couleur verte, signée Alexandre Vauthier, dessinant telle une vestale des temps moderne une silhouette magnifique et ne laissant deviner que quelques centimètres de peau savamment dévoilés par un jeu de drapés. Bien jolie interprétation a capella de La dernière séance en duo avec Etienne Daho en smoking bleu et marine et chemise noir pour l’occasion, cassant avec intelligence les codes souvent trop classiques du vestiaire soir masculin.
César 2015 – Abécédaire (in)élégantCésar 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
E. comme Edouard Baer
Maître de cérémonie fin, drôle et impertinent de cette cuvée 2015. Dandy contemporain à l’intelligence reconnu, poète médiatique parfois déchu mais toujours brillant – Edouard Baer, comme à son habitude, le cheveux en bataille et le verve haut, portait un smoking noir à col cranté et un détail de pochette graphique blanche. Le nœud papillon forcément détaché pour une élégance nonchalante comme on l’aime.
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
J. comme Juliette Binoche
Sculpturale en robe blanche de la dernière collection Chanel Haute Couture, rebrodée de perles ton sur ton prouvant que l’allure, le style, l’élégance ne se mesurent aux centimètres d’une longueur de robe, ou bien à la profondeur d’un décolleté. Une vraie leçon de grâce et de délicatesse !
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

L. comme Leila Bekhti
Ultra moderne en chemise en popeline de coton blanche, manches retroussées à la garçonne et jupe crayon couture rebrodée sequins et légères plumes noires en all over – un sans faute.
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
L. bis comme Louane Emera 
César du meilleur espoir féminin pour la jeune chanteuse et actrice française. Ravissante jeune femme blonde, émue, délicate portant une somptueuse robe recouvert all over d’un trompe l’œil de sequins façon python et d’empiècement de python chocolat signée Jean-Paul Gaultier. Jeune Marylin des temps modernes, élégance 50’s avec une robe longueur midi ceinturée nous replongeant dans un certain âge d’or du cinéma. Bravo.
César 2015 – Abécédaire (in)élégantCésar 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

M. comme Marion Cotillard
Fortement critiquée sur la twittosphère, Marion Cotillard, égérie de la maison de couture française, portait ce soir là l’un des plus beaux modèles de la collection Christian Dior Haute Couture été 2015. Inspiration mexicaine revisitée pour un modèle de robe trompe l’œil somptueux avec un jupon aux dizaines de mètres de tulle qui a marqué la scène mode dès les premières minutes du défilé en janvier dernier et qui est sans conteste l’une de nos pièces préférées de la collection. Un seul bémol cependant, pourquoi ce sautoir ?
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

Z. comme Zabou Breitman
Smoking rouge large à l’esprit Boyish nous rappelant cette spécificité si française du smoking ultra glamour porté sans haut, hommage infini à Mr Saint Laurent qui eu le courage de donner la force des hommes aux femmes,
A voir aussi la séquence hilarante de Zabou Breitman et Pierre Deladonchamps.
César 2015 – Abécédaire (in)élégant


Et malheureusement aussi quelques faux pas…
C. comme Charlotte Lebon
Qui a eu la bizarissime idée d’une robe longue couleur bordeaux, à double fente profondeur minou…! Si, si. On ne le voit pas sur la photo, mais portée le soir de la cérémonie, c’était flagrant. La dernière fois que l’on avait vu une telle horreur c’était sur Angélina Jolie en version soie noire, et dieu sait qu’Angélina n’est pas une référence à suivre en matière de mode. Pas peu fière, elle en profite pour également lancer la non tendance de la griffure latérale symétrique pour aérer les cotes ; car oui, c’est important d’aérer les côtes. Merci Charlotte !
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

G. comme Géraldine Nakache
Morticia Adams version Césars 2015, Géraldine Nakache en robe longue en jersey noire à traîne, sans doute un peu exagérée pour un tapis rouge à la française !...
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

J. comme Julie Gayet
Taclée habilement par Edouard Baer sur sa bien peu discrète relation présidentielle, la jeune actrice aurait malheureusement également être pu taclée sur sa tenue. Robe longue couleur bleu canard définitivement trop grande pour elle (au col trop plongeant rafistolé avec un point – et cela se voit) bizarrement coordonnée avec une paire de sandales zèbre et un foulard bleu encre et qui n’avait pas sa place sur cette silhouette triste, terriblement triste. Mais qui est son styliste ?? Pour qu’on le brûle en place publique !
César 2015 – Abécédaire (in)élégantCésar 2015 – Abécédaire (in)élégant
JPG. Comme Jean-Paul Gaultier et MLB. comme Marilou Berry
En demi smoking signé forcement Gaultier. Slip blanc et chaussettes longues pour un Jean-Paul bizarrement à l’aise ; collant, talons argent et smoking frac pour la bien jolie Marilou si peu à l’aise, ne cessant de tirer sur sa liquette et rêvant de quelques centimètres de coton blanc en plus. Jean-Paul, je sais qu’on t’a coupé les vivres et que les collections de prêt-à-porter sont maintenant finies ! Mais est-ce une raison pour torturer ainsi de jeunes actrices ? …
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

K. comme Kristen Stewart
C’est incroyable l’absence d’allure que peut avoir cette fille. Elle a beau être en Chanel Haute Couture de la tête au pied (il faut bien remplir ses contrats publicitaires),  les volants de soie blanche de sa robe se métamorphosent sur elle en un vulgaire abat-jour quelque peu désuet. Etonnement nerveuse, la scène ou Kristen refuse de prendre en main son César tendu par Joey Star est carrément gênante !
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
L. comme Laura Smet
Mais pourquoi, pourquoi, pour cette coiffure ?????? Ni vraiment Barbarella, ni esprit 60’s, ni rebelle, ni un peu Marie-Chantal avec le serre-tête noir horrible… juste complètement raté ! Next !!!!!!
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

L. bis Comme Léa Drucker
Esprit vintage et asymétrie pour une robe en soie blanche  trop compliquée, trop longue et mal ajustée! Mais non enfin! Ce sont les César ! Pas un mariage à l’esprit 80’s avec une coiffure Head & Shoulder ! Voyons !
César 2015 – Abécédaire (in)élégant
César 2015 – Abécédaire (in)élégant

Au lendemain de cet évènement, il est assez étonnant de lire tous ces commentaires dans les médias, assez négatifs sur ce 40ème opus. Certes, chaque minute de la cérémonie au Théâtre du Châtelet ne fut pas une franche rigolade, mais en même temps est-ce l’objectif de celle-ci ? Je ne crois pas. Et j'ai trouvé au contraire les mots, voir parfois les piques d’Edouard Baer plutôt spirituels et justes, surtout en ce début d’année à l’actualité nationale et internationale si trouble…

A.

wallpaper-1019588
LINGE DE MAISON : Les clés pour un sommeil heureux
wallpaper-1019588
CINÉMA : Le Lycéen de Christophe Honoré
wallpaper-1019588
ICI TOUT COMMENCE : le bomber d’Eliott dans l’épisode 541
wallpaper-1019588
Les conditions d’homologation d’une plaque auto