En Attendant Bojangles

Camille et Georges dansent tout le temps sur leur chanson préférée Mr Bojangles. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Jusqu’au jour où la mère va trop loin, contraignant Georges et leur fils Gary a tout faire pour éviter l’ineductable coûte que coûte.

En Attendant Bojangles

Le réalisateur Régis Roinsard se confie sur ses motivations :
Mes amis me pressaient de lire le livre d’Olivier, j’ai décidé par le lire et la énorme choc : effectivement, il y avait la matière à un film. Ma femme a qui j’ai fait lire le livre, a tranché en me disant quelque chose comme « Si tu ne réalise pas cette adaptation, je te quitte ».
Je ne suis pas sorti indemne ni du livre ni du film. Encore maintenant En Attendant Bojangles me fait me poser des questions sur l’amour, jusqu’ou va-t-on pour la personne qu’on aime ? Sur la parentalite aussi.

En Attendant Bojangles

En Attendant Bojangles est un long-métrage qui se regarde d’un œil malicieux, sa folie et sa légèreté assumée est une porte ouverte à la rêverie, saccadée par des vagues de douleurs et maladies intenses, allant jusqu’à l’enfermement en asile psychiatrique, finissant par une démonstration d’amour absolument extraordinaire, comme une fuite en avant dans la folie incurable de l’amour d’un homme pour sa bien aimée.

En Attendant Bojangles

Virginie Efira dans le rôle de Camille…est à couper le souffle, une présence et une interprétation à en devenir fou d’amour pour sa beauté et sa grâce majestueuse, une maîtrise millimétrée qui laisse sans voix, elle est habitée par son personnage et nous en met plein les yeux.
Comme pour dire : Et vous ? Jusqu’où iriez vous par amour ? Cette comédienne est née pour aimer, la complexité extrême des rôles de ce genre , exige une grande justesse, mélanger à la folie, le tout à la manière très viscérale que Virginie Efira nous a habitués donne énormément de profondeur au scénario.

En Attendant Bojangles

Romain Duris, doit-on vraiment écrire des longues phrases sur sa présentation grandiose dans le rôle de Georges, un homme amoureux fou de sa femme et père aimant ?
Qui pourra encore douter de son génie à porter des personnages très souvent charismatique, pouvant aller très loins dans la fascination déconcertante à la manière Duris. Une vision fantasmagorique du couple surprenante et libre qui nous enfonce dans le récit et soumet à des nombreux questionnement sur ces thématiques, ainsi que leurs limites.

L’intelligence des plans est transcendante, les dialogues riches en noblesses et frappants. Ce qui nous permet de de rentrer en profondeur dans la psyclogie de notre héroïne.

En Attendant Bojangles

En ce qui concerne le petit Solan Machado-Garner, dans le rôle de Gary, l’enfant du couple, il est bluffant, remarquable,et très à l’aise dans son rôle de l’enfant génie d’un couple excentrique. Il brille au côté de Grégory Gadebois, somptueux dans le rôle des Charles.

La bande annonce : par ici 👇🏾

Informations Pratiques :
Titre : En Attendant Bojangles

De : Regis Roinsard Avec : Virginie Efira, Romain Duris, Solan Machado-GranerDurée : 2h05

Genre : Comédie dramatique Distributeur : Studio Canal

Date de sortie au cinéma : 5 janvier 2022

Mitra Etemad


wallpaper-1019588
La sélection Biopic de Ciné+
wallpaper-1019588
DEMAIN NOUS APPARTIENT : le t-shirt « Wide Awake » de Nathan dans l’épisode 1187
wallpaper-1019588
DEMAIN NOUS APPARTIENT : le sweat gris de Bart dans l’épisode 1186
wallpaper-1019588
ICI TOUT COMMENCE : le cardigan côtelé jaune de Salomé dans l’épisode 401