Du crépitement sous les néons

Sous contrôle judiciaire, Yann rêve d’une nouvelle vie loin de la banlieue. Pour rembourser une dette, il accepte de convoyer jusqu’en Espagne, Dara, une jeune nigériane d’un réseau de prostitution dirigé par Sumaï. Alors que Yann est recherché de toutes parts, Dara va tenter d’echapper à son geôlier pour retrouver sa liberté…

Du crépitement sous les néons

Après Voyoucratie sorti en 2018, les deux enfants terribles du cinéma français sont de retour sous le pseudonyme FGKO avec un nouvel opus qui fera l’effet d’une bombe dans les salles obscures. D’une puissance inouïe, et d’un réalisme à nous glacer le sang, Du Crepitement Sous Les Néons est certainement le long-métrage français le plus audacieux et le plus risqué de sa génération, mettant en scène des nouveaux visages que nous avons rarement l’occasion de voir à l’écran.

Une expérience cinéma inédite, d’après une adaptation libre du roman du même nom de Rémy Lasource. Fabrice Garçon et Kevin Ossona, deux passionnés qui pour la deuxième fois proposent à leurs publics un cinéma engagé marqué par une thématique poignante, une violence sociale à l’écran qui frappe fort les esprits. 

Du crépitement sous les néons

Un film noir qui parvient à instaurer une ambiance captivante dans laquelle on s’engouffre fébrilement dès les premiers instants, la photographie est particulièrement réussie, tout comme la bande originale de SAYCET qui ne vient qu’appuyer la dimension obscure du scénario.

Une œuvre remarquable où la misère sociale y est brute et sans concession. Portée par une mise en scène maîtrisée et sa faculté à capturer chaque détail, montrant la réalité sinistre de l’histoire.

Une immense richesse scénaristique où rien n’est laissé au hasard. Son rythme accéléré nous plonge dans une grande tension grandissante, parfois insoutenable et nous le devons à la performance titanesque de Jérémie Laheurte, qui totalement habité par son personnage de YANN, crève l’écran par une force artistique impressionnante. Sans oublier Tracy Gotoas, Idir Azougl et le très célèbre rappeur et acteur français BOSH.

Du crépitement sous les néons

La noirceur de la banlieue et ses codes monétaires n’ont jamais été si bien filmés, un road trip sanglant qui marque par la réalité insoutenable de la traite des nigériennes très souvent condamnées à une vie de mules…

Du Crepitement Sous Les Neons vous transperce, avec une vraie sensibilité qui est totalement aux antipodes de ce que nous avons l’habitude de voir dans le paysage du cinéma français.

Du crépitement sous les néons

La justesse dont la thématique est traitée est très passionnante et ne manque pas de profondeur bien au contraire, totalement imprégné dans la folie d’un projet aussi fou que héroïque.

Informations Pratiques :

Titre : Du Crépitement Sous Les Néons 

De : FGKO 

Avec : Jérémie Laheurte, Bosh, Tracy Gotoas

Genre : Drame 

Durée : 1h32

Distributeur : The Jokers 

Date de sortie au cinéma : 16 novembre 2022

Mitra Etemad


wallpaper-1019588
Mini cheesecake à la roquette et au jambon
wallpaper-1019588
ÉLITE : Ari’s black blue white mini skirt in S6E04
wallpaper-1019588
ÉLITE : Isadora’s Strapless Flower Mini Dress in S6E08
wallpaper-1019588
ÉLITE : Mencia’s eyes print jacket in S6E08